vendredi 25 décembre 2015

LA FAMILLE N'EST PAS UNE SIMPLE CONSTRUCTION MENTALE !

Par Edouard in Tribune de Genève

La famille est un formidable kit de survie

Analyse: le psychiatre Gérard Salem, thérapeute de famille depuis trente-cinq ans, fait le point sur les changements qu’il observe aujourd’hui dans sa pratique clinique d’enfants et d’adolescents.
Les jeunes nés, en gros, entre 1980 et 1995, forment ce qu’on appelle la génération Y.


Il est médecin, psychiatre, mais aussi écrivain, essayiste. A 70 ans bientôt, Gérard Salem continue d’avancer sur ses deux pieds, mariant la science et les lettres, son enfance au Proche-Orient et sa vie d’adulte entre Lausanne et le Valais, son amour d’ici et son goût d’ailleurs. Chaque jour depuis trente-cinq ans, dans sa pratique de thérapeute de famille, il tend l’oreille aux jeunes, «du berceau jusqu’à leurs 30 ans». Nous lui avons demandé de nous confier les espoirs et les craintes que lui inspire la jeunesse à l’orée de 2016.

Qu’est-ce qui caractérise cette nouvelle génération que vous voyez en cabinet?

Ces jeunes nés, en gros, entre 1980 et 1995, forment ce qu’on appelle la génération Y et sont très différents de la précédente. Je le constate tous les jours. Ces digital natives ont grandi avec une technologie qui n’existait pas avant: Internet, les réseaux sociaux, une vitesse d’information sans précédent, un accès multimédia illimité, des sources de renseignements innombrables. Même s’ils ne savent pas très bien comment tout cela fonctionne, ils jonglent aisément avec ces nouveaux paramètres.

THEORIE DU GENRE: TOMBOY REINTRODUIT DANS LES PROGRAMMES SCOLAIRES

Par Edouard in Enseignants pour l'Enfance

Où Tomboy reparait...


Notre ministre de la culture a exprimé sa déception de voir modifié le visa d’exploitation d’un film comportant des scènes sexuelles explicites (initialement accessibles à partir de 12 ans en France, contrairement à quantité d’autres pays qui l’interdisaient aux moins de 16 ans, voire 17 ou 18)
voir par exemple ici, ouou encore
On est très tenté de voir le parallèle avec la réintroduction (sans avertir les parents) du très controversé Tomboy, et d’être troublé en voyant cette vidéo, comme si l’objectif essentiel de nos responsables était de détruire tous les points de repères de nos enfants... Mais en fait, n’est-ce pas justement la volonté que ces mêmes responsables ont ouvertement exprimée ? Et cette histoire de visa, était-ce en vue d’une diffusion généralisée aux collégiens ? On peut s’interroger à moins !

Pour mémoire, voir ci-après une analyse antérieure sur Tomboy

Petit rappel : ce film est diffusé dans les écoles à partir du CE2 dans le cadre du dispositif « Ecole et cinéma », subventionné entre autres par le ministère de l’Éducation nationale. Les établissements font le choix de participer à ces séances qui ne sont pas imposées par les Instructions officielles.

GPA: A NANTES LE TRIBUNAL ORDONNE LA DELIVRANCE DE DOCUMENTS D'ETAT CIVIL

Par Edouard in Le Salon Beige

Le tribunal de Nantes valide la vente d'enfant


Le juge des référés du tribunal de grande instance de Nantes a contraint l’État, le 3 décembre, à délivrer des documents d’état civil aux jumelles achetées par 2 femmes, jumelles nées de mère porteuse aux États-Unis après un don d’ovocytes. L'ordonnance indique :
    
« Le fait que la mère juridique ne soit pas la mère biologique ne caractérise pas une information fausse, dès lors qu’à l’instar d’une adoption la légalité de cette substitution a été vérifiée par la Cour suprême de Californie ».

Le parquet a fait appel de cette décision. Autant dire que c'est en pure perte tant que la loi Taubira ne sera pas abrogée.

mercredi 23 décembre 2015

THEORIE DU GENRE: LA CAF 35 EN PLEINE IDEOLOGIE

Par Edouard in Vigi-Gender

La CAF 35 en pleine idéologie du genre


Pour la CAF d’Ille-et-Vilaine (35), le genre est une « construction sociale ». C’est une « assertion », explique-t-elle dans cette lettre sur les stéréotypes filles-garçons envoyée par mail au « réseau parentalité 35 ». Avec le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF35), la CAF 35 a également organisé le 5 novembre un colloque sur le thème de l’égalité garçons-filles, dans lequel une conférence était intitulée: « La construction du genre: comment fabrique-t-on des filles et des garçons? »

Parmi les mots indispensables à connaître des jeunes pour « parler du sexisme », la CAF retient notamment « Queer ». Rappelons que la théorie « queer », qui prétend « recouvrir l’ensemble des activités et identités sexuelles, […] vise à la déstabilisation identitaire et institutionnelle généralisée, à une subversion radicale » (Le Gender, une norme mondiale? Marguerite Peeters). Beau programme pour les jeunes…

POLOGNE ET HONGRIE, PREMIERS RESISTANTS AU LOBBY LGBT DE L'ONU?

Par Edouard in C-Fam

Pologne et Hongrie pourraient briser le bloc étasunien à l’ONU sur les droits des gays et bien plus.


NEW YORK, 18 décembre (C-Fam) Un changement politique en Pologne est en train de saper tous les efforts pour imposer en Europe le mariage homosexuel et pourrait mener un changement radical sur la position de l’Union Européenne en termes de négociation à l’ONU.

Bien que l’Europe est divisée sur les droits LGBT tout comme elle est divisée sur l’immigration et héberge d’autres problèmes, les diplomates européens avaient été ces dernières années parmi les plus virulents supporters des nouveaux droits spéciaux pour les individus identifiés comme lesbienne, gay, bisexuel et transsexuel (LGBT). Et quoi qu’il ait division en Europe sur la question, la position pro-homosexuelle était devenue dominante. Plus récemment la délégation de l’Union Européenne avait même supporté le mariage homosexuel.

Les changements récents dans la conduite politique en Pologne, où le Parti du Droit et de la Justice s’est emparé du pouvoir cette année, menacent d’échec cette course pour l’Union européenne.

Comme un signe annonciateur de plus, la Pologne et la Hongrie ont arrêté ce mois-ci un accord ministériel européen qui aurait forcé tous les pays de l’Union européenne à honorer les mariages homosexuels où qu’ils soient contractés dans l’Union Européenne.

L’accord mal ficelé proposé par le Luxembourg aux Ministères de la Justice européens abordait les droits de propriété, de retraite et d’assurance. La Pologne et la Hongrie se sont opposées à cela en raison du fait que cela violerait leurs pouvoirs souverains de légiférer sur les questions du mariage et de la famille.

UNE MERE PERD SON ENFANT AU PROFIT D'UNE PAIRE HOMOSEXUELLE

Par Edouard in Le Salon Beige

Une mère séparée de son bébé de 15 mois confié à des LGBT


Une femme roumaine, vivant au Royaume-Uni, avait demandé à un ami homosexuel une insémination artificielle. Celui-ci réclame finalement la garde de l’enfant et la mère s’est vu retirer sa fille de 15 mois avant Noël par la plus haute juridiction britannique.

ADF International a donc déposé une requête à la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Le juge de la Haute Cour britannique a accordé à la mère seulement deux heures de visite, une semaine sur deux, et sous surveillance. Le juge a aussi imposé à la mère de ne plus s’exprimer en public pendant plusieurs mois. Robert Clarke, avocat-conseil chez ADF International, qui a saisi la CEDH de cette affaire, déclare :

    « Toute mère a droit à une vie de famille. Séparer une mère de sa fille est l’un des exemple les plus extrêmes d’interférence avec ce droit, et c’est pour cette raison que cette affaire est importante, même au delà de ce cas particulier». « Accorder à l’enfant moins de deux heures avec sa mère toutes les deux semaines, et ce uniquement sous surveillance, est tout simplement injuste, particulièrement après que la cour aie jugé la mère apte à bien s’occuper de sa fille. Désormais, mère et fille vont passer Noël séparées. »

La mère avait décidé d’avoir un enfant par insémination artificielle de son ami, qu’elle connaissait depuis 25 ans. Les deux parties avaient passé un accord : elle serait celle qui élèverait la fille après l’insémination artificielle, et il ne jouerait qu’un rôle secondaire. Après la naissance de l’enfant, le donneur de sperme et son partenaire déposèrent une demande de reconnaissance parentale. Ils prétendent désormais que la maman n’était en fait qu’une mère porteuse, malgré le fait qu’elle déclare n’avoir jamais passé un tel accord.

mardi 22 décembre 2015

MARIAGE HOMO : LA VOIX DU PEUPLE SLOVENE S'EST EXPRIMEE !

Par Edouard in Le Figaro.fr

Le non slovène au mariage gay ou la victoire de la démocratie

FIGAROVOX/TRIBUNE - Les Slovènes ont rejeté le mariage homosexuel par référendum avec plus de 63% des suffrages. Arnaud Bouthéon y voit une mobilisation populaire contre les gouvernants et les élites.

Arnaud Bouthéon est consultant en communication. Il s'est engagé dans la Manif pour Tous, avant de cofonder le parti Sens Commun.

Par la démocratie, le peuple slovène préserve la filiation

Ce dimanche, la Slovénie vient de sauvegarder la filiation humaine en rejetant massivement le droit à l'enfant inscrit dans le mariage homosexuel.
 
Les Slovènes, comme leurs voisins des Balkans et de la vieille Europe libérée du joug communiste, représenterait un reliquat de peuple certes européen, mais peu évolué, de pauvres indigènes empoussiérés, ennemis de la pensée et de la liberté.

Les médias occidentaux, toujours «éclairés» n'ont pas manqué de relever l'événement, nous offrant entre les lignes, des raccourcis assez attendus pour décrire un peuple passéiste, tenu par les institutions religieuses rétrogrades, en clair, résolument homophobe. En somme, les Slovènes, comme leurs voisins des Balkans et de la vieille Europe libérée du joug communiste, représenterait un reliquat de peuple certes européen, mais peu évolué, de pauvres indigènes empoussiérés, ennemis de la pensée et de la liberté car rétifs à la prospérité hédoniste.

GPA: UN RAPPORT FAIT L'ETAT DES LIEUX EN BELGIQUE

Par Edouard in Alliance Vita

GPA Belgique : divergences politiques retranscrites dans un rapport d’information


La commission des affaires institutionnelles du Sénat belge s’est autosaisie il y a un an d’un rapport d’information sur la pratique de la gestation par autrui (GPA). Le Sénat a accusé réception du travail de la commission le vendredi 11 décembre 2015,  qui fait l’état des lieux sur la question et rend compte de la position des différents partis.
La loi belge n’interdit, ni n’autorise la pratique des mères porteuses. La pratique est « tolérée » dans 4 centres de procréation : une centaine d’enfants sont nés par GPA en 20 ans.
Si l’ensemble des partis rejette le principe d’une Gestation par autrui en contre partie d’une rétribution commerciale, il subsiste un débat non tranché sur l’encadrement éventuel de cette pratique. Ce rapport a été transmis au premier ministre et au président de la Chambre des représentants comme tout rapport d’initiative.
Le Sénat belge n’a plus compétence d’initiative législative depuis 2014 qui demeure la seule prérogative de la Chambre des Représentants (équivalent de l’Assemblée nationale française).

Ce travail intervient alors que le Parlement européen vient de condamner la pratique de la gestation par autrui sous toutes ces formes. C’est donc à la Chambre de décider s’il est opportun de se saisir de la question.

TEMOIGNAGE: ANTOINE PAYEUR, VEILLEUR

Par Edouard in Aleteia
 
La naissance d’un Veilleur

Antoine Payeur est l’un des cinq fondateurs des Veilleurs. Il raconte sa conversion et le combat d’un jeune de La Manif pour tous.

Dans son livre Pour moi, vivre c’est le Christ, Antoine Payeur raconte la « conversion » d’un jeune élevé dans une famille catholique, qui prend possession de l’héritage légué par ses parents. « Conversion », car sans avoir jamais abandonné la foi, il ne se l’est appropriée qu’après l’adolescence. Dès le collège, il voit ses camarades s’adonner à des comportements destructeurs : drogue, alcool, sexe. Il les refuse en raison de son éducation, sans pouvoir encore expliquer ses refus. Rétrospectivement, il a conscience d’avoir échappé à des pièges.

Éducateur à la Fondation d’Auteuil

Fourvoyé dans des études scientifiques qui ne lui conviennent pas, il découvre le travail d’éducateur avec la Fondation d’Auteuil. C’est sa vocation, et les premiers contacts avec les jeunes en difficulté le choquent et le passionnent. Un jeune s’en prend à une éducatrice, il les sépare, s’en suit une altercation durant lequel le jeune, sort un couteau suisse et exige qu’Antoine vide ses poches. Il obtempère en sortant une Bible. Cet objet inattendu calme un peu la tension… En fin de compte, le jeune agresseur se dit lui-même catholique, l’éducateur et le jeune entretiennent alors une discussion un peu surréaliste mais amicale.

dimanche 20 décembre 2015

LA SLOVENIE DIT NON A LA DENATURATION DU MARIAGE !

Par Edouard in Le Salon Beige


Victoire du non à la dénaturation du mariage en Slovénie


En début d’année 2015, les députés slovènes votaient une loi dénaturant le mariage. Les défenseurs de la famille ont obtenu un référendum pour décider de l’application, ou pas, de la loi. Le scrutin se déroulait ce dimanche.

La constitution slovène permet ce genre de consultation, à condition de recueillir 40.000 signatures (pour deux millions d’habitants). Signatures qui ne sont pas jetées à la poubelle... L’opposition de droite et l’Eglise ont apporté leur soutien aux défenseurs de la famille. Le pape François a invité les Slovènes à «soutenir la famille, structure de référence de la vie en société».

Première conséquence de ce référendum, la loi votée en mars 2015 a été suspendue. Et si le non l’emporte avec un taux de participation d’au moins 20%, la Slovénie abrogera cette loi. Vendredi un dernier sondage donnait le non gagnant à 55%.

21 DECEMBRE 2015: LES SENTINELLES A CHALONS

Par David


Les SENTINELLES  à CHALONS ce 21 décembre !
 
Comme nous l'avons déjà fait 5 fois en 2014, ainsi que les lundis 12 janvier, 23 février, 30 mars, 11 mai, 1er et 29 juin, 24 août, 21 septembre, 19 octobre et 23 novembre 2015, nous nous retrouverons en tant que Sentinelles, ce

 lundi 21 décembre, face au Palais de Justice de Châlons, à partir de 18h00 et jusqu'à 19h30.

Ces horaires assez larges vous permettrons d'arriver à l'heure qui vous arrange, même si vous ne restez qu'un quart-d'heure (photo, sentinelles à Ljubjana).

Nous manifesterons ainsi de notre volonté de défendre la vie depuis son commencement jusqu'à sa fin naturelle.

Nous nous retrouverons donc ce lundi 21 décembre, pour une heure et demi de silence, sans textes lus ni chants. Néanmoins, vous pouvez apporter de quoi lire silencieusement.

LOI TAUBIRA: LE CONSEIL D'ETAT DEBOUTE LES ELUS

Par Edouard

Le Conseil d’État rejette les recours contre les textes d’application de la loi du 17 mai 2013 ouvrant le mariage aux personnes de même sexe.



A la suite de l’adoption de la loi du 17 mai 2013 ouvrant le mariage aux personnes de même sexe ont été adoptés, le 24 mai 2013, un décret et un arrêté pris pour son application. La Garde des sceaux a également interprété et rappelé les diverses modifications législatives et réglementaires par une circulaire du 29 mai 2013. Et, par une circulaire du 13 juin 2013, le ministre de l’intérieur a rappelé aux préfets les conditions dans lesquelles les autorités compétentes peuvent célébrer un mariage et les conséquences auxquelles elles s’exposent en cas de refus illégal de procéder à une telle célébration.

Des élus et des associations ont demandé au Conseil d’État d’annuler ces textes et ces circulaires. Plusieurs centaines d’élus locaux sont intervenus au soutien de leurs requêtes.

Dans les décisions qu’il a rendues aujourd’hui, le Conseil d’État a tout d’abord refusé de renvoyer au Conseil constitutionnel plusieurs questions prioritaires de constitutionnalité. D’une part, il a relevé que le Conseil constitutionnel avait déjà déclaré l’article 165 du code civil, tel qu’issu de la loi du 17 mai 2013, conforme à la Constitution (le Conseil constitutionnel avait, à cette occasion, écarté le grief tiré de ce que les officiers d’état civil devraient pouvoir bénéficier d’une clause de conscience). D’autre part, il a constaté que la loi était applicable dans les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de Moselle et a donc écarté les arguments selon lesquels la loi ne pourrait pas s’appliquer en Alsace-Moselle, ce qui conduirait à une violation du principe d’égalité.

samedi 19 décembre 2015

GPA: LMPT SE REJOUIT DE LA CONDAMNATION EUROPEENNE

Par Edouard
 

Le Parlement européen veut interdire la GPA en urgence

 
Communiqué de presse

Le Parlement européen s’engage fermement contre la GPA dont l’interdiction devient une « priorité »

Paris, le 18 décembre 2015

La Manif Pour Tous se réjouit de cette condamnation explicite d’une pratique contraire à la dignité de la femme et de l’enfant, quelles qu’en soient les modalités.

L’adoption du rapport annuel sur les droits de l’Homme et la démocratie dans le monde, présenté par l’eurodéputé roumain Cristian Dan Preda (groupe PPE), est un coup de tonnerre. Le Parlement Européen réuni à Strasbourg vient de condamner, à une large majorité et de manière on ne peut plus explicite, la pratique des mères porteuses. En outre, cette condamnation, qui évoque les gains financiers comme « d’autres gains », prend bien en compte toutes les formes de GPA, prétendument gratuite ou payante. Cette condamnation porte donc sur la GPA en tant que telle. Le Parlement Européen considère que le recours à une mère porteuse est contraire aux droits de l’Homme et acte donc la nécessite de l’interdire urgemment.
Précisément, le Parlement Européen « condamne la pratique de la gestation pour autrui qui va à l’encontre de la dignité humaine de la femme, dont le corps et les fonctions reproductives sont utilisés comme des marchandises ; estime que cette pratique, par laquelle les fonctions reproductives et le corps des femmes, notamment des femmes vulnérables dans les pays en développement, sont exploités à des fins financières ou pour d’autres gains, doit être interdite et qu’elle doit être examinée en priorité dans le cadre des instruments de défense des droits de l’homme ».
 
La Manif Pour Tous qui, depuis plus de 3 ans maintenant, lutte contre cette pratique aussi bien au niveau national qu’au niveau européen, se réjouit de cette victoire qui marque une nouvelle étape vers l’abolition universelle de la GPA.

Avec ses partenaires, en particulier Europe for Family et No Maternity Traffic, La Manif Pour Tous entend poursuivre sans relâche son action afin de parvenir à une Convention internationale d’interdiction de la GPA, seul moyen efficace de mettre fin à l’exploitation de femmes, au trafic d’enfants et par conséquent, de protéger la dignité de la femme et de l’enfant.

Source :

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+REPORT+A8-2015-0344+0+DOC+XML+V0//FR


vendredi 18 décembre 2015

THEORIE DU GENRE: SYSTEME U EXEMPLAIRE DE DESINFORMATION

Par Edouard in Le Salon Beige

Système U fait la promotion du gender pour Noël : #NoelSansSystemeU


Les lecteurs du Salon Beige savent désormais où il ne vont pas aller pour acheter les jouets de Noël de leurs enfants et petits-enfants. Système U, a réuni un échantillon très très représentatif de la jeune population française - 14 enfants - pour démontrer, preuves évidentes à l'appui, que les garçons sont des filles et vice versa, puisqu'ils jouent aux mêmes jeux. Le spot publicitaire ci-dessus, qui viendra étayer l'adhésion sans faille de l'enseigne à la théorie absurde du gender, paraîtra à partir du 20 décembre, appuyé sur Twitter par le hashtag #NoelSansPrejuges (on peut d'ailleurs l'utiliser pour dire ce que l'on en pense). Pour nous, ce sera plutôt #NoelSansSystemeU... Il faut ajouter que l'enseigne a fait ses propres choix sociétaux sans en référer aux associés de l' enseigne

Vous avez dit "totalitaire" ?

GPA: LE MEXIQUE LIMITE LA PRATIQUE AUX FEMMES MEXICAINES

Par Edouard in Alliance Vita

Gestation pour Autrui : Le Mexique freine le recours à cette pratique sur son territoire


A cause de ses « prix attractifs », 35.000 à 50.000 euros contre 130.000 aux États-Unis, le Mexique est considéré comme un « eldorado » pour la pratique de la Gestation pour Autrui.

Mais après l’Inde et la Thaïlande, le Mexique serait également en voie de restreindre cette pratique, qui exploite largement la misère des femmes, légalise l’abandon programmé d’enfants et constitue un réel trafic d’êtres humains.

Ce pays pourrait commencer à limiter cette dérive en fermant ses portes aux commanditaires étrangers et aux hommes homosexuels. L’Etat de Tabasco, le seul Etat mexicain qui tolère cette pratique, a voté la possibilité de restreindre cet accès aux seuls couples mexicains dont la femme de moins de 40 ans peut apporter la preuve médicale de son incapacité physiologique à porter un enfant.

Bien que cette pratique soit interdite en France, des Français y ont recours à l’étranger, et notamment au Mexique. Récemment, la presse rapportait le cas de deux hommes rencontrant des difficultés à revenir en France avec deux jumeaux nouveau-nés, car le Consulat de France basé à Mexico refusait de délivrer un « laissez-passer » à ces deux bébés, nés d’une mère porteuse.

Alliance VITA est partenaire de l’association No Maternity Traffic qui a lancé un appel pour l’abolition universelle de la GPA, une pratique indigne de commercialisation des corps des femmes et de marchandisation des enfants à naître.
Signez la pétition en ligne pour l’abolition de la GPA.

GPA: LE PARLEMENT EUROPEEN CONDAMNE LA PRATIQUE DES MERES PORTEUSES

Par Edouard in Le Salon Beige

Le Parlement européen condamne toute forme de GPA


Aujourd'hui a été adopté le rapport annuel sur les droits de l'homme et de la démocratie dans le monde 2014 et la politique de l'Union européenne. Le Parlement européen approuve entièrement le paragraphe 114, qui

    "condamne la pratique des mères porteuses, qui porte atteinte à la dignité humaine de la femme dans son corps et ses fonctions de reproduction utilisés comme une marchandise ; considère que la pratique de la gestation pour autrui qui implique l'exploitation de la reproduction et l'utilisation du corps humain pour un gain financier ou autre, en particulier dans le cas des femmes vulnérables dans les pays en développement, est interdite et considérée comme une question d'urgence dans les instruments des droits de l'homme". 

Communiqué de l'ECLJ :

    "Ces affirmations sont en droite ligne avec ce que l’ECLJ soutient auprès des institutions internationales depuis plusieurs années. Déjà en juillet 2012 et mars 2013, l’ECLJ était intervenu au Parlement européen sur ce thème : « La gestation pour autrui, une violation des droits de l’homme et de la dignité ».

    Ce vote du Parlement européen est donc une excellente nouvelle ; elle intervient alors que l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe a aussi entrepris de se prononcer sur cette question et que la Grande Chambre de la Cour européenne des droits de l’homme réexamine une affaire de « vente d’enfant par GPA » (Affaire Paradiso et Campanelli c. Italie). De même, la Conférence de la Haye de droit international privé travaille depuis 2011 sur la question de la maternité de substitution en vue de la rédaction d’une Convention.

    Pour l’ECLJ, le respect des droits et de la dignité des personnes exige de tendre à l’interdiction générale de la maternité de substitution en Europe. En ce sens, Grégor Puppinck et Claire de La Hougue ont réalisé une étude décrivant les voies de droit international permettant d’interdire la maternité de substitution.

    L’abolition de la maternité de substitution est possible, comme le fut celle de la vente d’enfants : c’est une question de conscience et de volonté politiques.

    L’ECLJ se félicite de cette Résolution du Parlement européen qui constitue une étape dans la bonne direction."

LE PAPE FELICITE L'EGLISE SLOVENE POUR SON INITIATIVE POUR LES FAMILLES

Par Edouard in Le Salon Beige

Le pape appelle à abroger la dénaturation du mariage en Slovénie


Le pape François a appelé mercredi les responsables politiques slovènes à «soutenir la famille, structure de référence de la vie en société», 4 jours avant le référendum sur l’annulation du mariage homosexuel dans le pays.

Au terme de son audience générale place Saint-Pierre, le pontife argentin a salué en italien les pèlerins slovènes et félicité l’Église catholique slovène «pour son engagement en faveur de la famille».

À l’initiative de l’Église et de l’opposition de droite, la Slovénie doit se prononcer dimanche par référendum sur une loi autorisant le mariage entre personnes de même sexe, adoptée en mars mais restée en suspens. 

mardi 15 décembre 2015

REGIONALES: SENS COMMUN APPELLE AU RETOUR DES VALEURS

Par Edouard in Figarovox

Madeleine Bazin de Jessey : oui à la droite des valeurs, non au pseudo-progressisme

FIGAROVOX/TRIBUNE - Au lendemain des régionales, Madeleine de Jessey estime que ce sont les valeurs qui font gagner la droite et non une alliance contreproductive avec le centre-gauche.

Madeleine de Jessey est agrégée de Lettres classiques. Porte-parole de Sens Commun, elle est déléguée nationale des Républicains en charge des programmes de formation.

À un mois des régionales, le bilan calamiteux du gouvernement ne laissait guère de doute: les socialistes devaient être les grands perdants de ces élections. Hier soir, ils ont finalement réalisé l'exploit d'éviter la déconfiture. Le 13 novembre et ses suites ont très certainement contribué à changer la donne. Mais le Parti socialiste aura surtout bénéficié de la stratégie hasardeuse et de l'aveuglement des Républicains.

Cette stratégie a d'abord érigé l'exigence du rassemblement en principe absolu. Ce qui devait arriver arriva: les calculs comptables furent privilégiés au détriment du cap que nos électeurs attendaient légitimement et que nous réclamons depuis notre création. Il y a un an, déjà, nous mettions en garde notre propre famille politique dans les colonnes du Figaro : «à vouloir ménager tout le monde, on court le risque de ne satisfaire personne.» C'est le scénario qui s'est produit: à force d'avoir misé sur l'unité, le parti a dilué son message et perdu ses électeurs.

Car cette unité, nous l'avons souvent vécue comme une trahison. On nous a contraints au mariage forcé avec des forces politiques aux idées parfois très éloignées de celles que nous défendons. Nous avons vu le MoDem obtenir sur nos listes un nombre exorbitant de places, alors même que son poids électoral était dérisoire. Nous avons dû subir, lors de nos meetings, les interventions de ceux-là mêmes qui appelaient à voter pour François Hollande en 2012.
 
Si le centre-droit a toute sa place dans notre projet politique, et si certains candidats centristes ont fait une belle campagne, notamment en Normandie, d'autres têtes de proue de l'UDI auront fait fuir une grande partie de nos électeurs dans les bras du FN.

A QUOI SERVENT LES SUBVENTIONS...

Par Edouard in Enseignants pour l'Enfance

Prosélytisme agressif de l’homosexualité dans les écoles
Dans cette vidéo d’environ 7 min, vous verrez de doctes conférencières (aucun homme...) expliquer à une petite assemblée, apparemment constituée d’enseignants selon le contexte et les propos, comment utiliser un livre qui ferait paniquer les parents s’ils en avaient connaissance.
Les propos de la conférencière sont sans ambiguïté : l’objectif est de perturber les enfants pour qu’ils ne sachent plus qui ils sont. Sous couvert de non-discrimination, il s’agit de se moquer des enfants normaux et marginaliser ceux qui se sentent bien dans leur corps, et au contraire valoriser les comportements qu’on appelait déviants il y a encore peu d’années.

Ce sont vos enfants dont il est question.

Vous n’en avez pas entendu parler ? Qui pourrait imaginer que c’est voulu ?...


GPA: LE CONTRAT COMPREND UNE CLAUSE D'AVORTEMENT !

Par Edouard in Généthique

Etats-Unis : Une autre mère porteuse contrainte d'avorter

Après Melissa Cook le mois dernier (Cf. article du 27 novembre), une autre mère porteuse de Californie[1] enceinte de dix-sept semaines, est soumise aux pressions des parents commanditaires qui tentent de la forcer à avorter. Brittneyrose Torres, âgée de 26 ans, raconte son histoire pour éviter que d’autres mères-porteuses ne se retrouvent dans son cas. 

Après fécondation in-vitro, deux embryons ont été implantés dans l’espoir que l’un des deux se développe. De façon imprévue, les deux embryons se sont développés et l’un des deux s’est scindé pour donner des jumeaux. Brittneyrose Torres est donc enceinte de deux garçons et d’une petite fille. A douze semaines de grossesse, les parents commanditaires lui ont demandé d’avorter de la petite fille, estimant qu’il y aurait des « risques accrus de troubles du développement ». Renseignements pris auprès des autorités médicales, la mère porteuse leur a prouvé que non.

Comme pour Melissa Cook, les parents commanditaires ont déclaré qu’il y avait dans le contrat de GPA une clause leur permettant de réclamer un avortement et la suspension du paiement si la mère porteuse allait à l’encontre de leurs souhaits. Brittneyrose Torres devait recevoir 30 000$ : 25000$ pour le premier enfant et 5000$ de plus pour porter deux enfants ou plus.

Brittneyrose Torres a déclaré qu’elle ne pouvait pas avorter, que cela revenait à tuer le bébé. Elle a fait appel à The Center for Bioethics and Culture Network, une association spécialisée contre la GPA, dans le but de se battre contre la demande qui lui était faite.

[1] La Californie interdit l’avortement après 24 à 26 semaines, une fois que les fœtus sont considérés « viables » en dehors du ventre de leur mère. C’est l’Etat le plus ouvert à la GPA de tous les Etats-Unis.
Sources:
Daily Mail (14/12/2015)

samedi 12 décembre 2015

LMPT EXIGE DES EXCUSES DE LA PART DE CLAUDE BARTOLONE

Par Edouard


Dérapage de Claude Bartolone : La Manif Pour Tous demande des excuses


Communiqué de La Manif Pour Tous :

    "À 2 jours du 2ème tour des élections régionales, la violence de la campagne de M. Bartolone et ses dérapages répétés obligent La Manif Pour Tous à lui demander des excuses publiques suite à ses propos qualifiant La Manif Pour Tous de « mouvement obscène de négation de la modernité, menaçant ainsi le droit de s'aimer ». Quelle insulte pour les millions de Français qui se mobilisent depuis plus de 3 ans sous les couleurs de La Manif Pour Tous pour alerter sur les dangers du « changement de civilisation » revendiqué par le Président de la République et sa majorité parlementaire. Quelle insulte pour toutes les familles atteintes par une politique familiphobe et un mépris tel que M. Bartolone n'a même pas pris la peine de répondre à l'invitation à venir parler paisiblement de son projet pour la région Ile de France et ses habitants lors du meeting organisé par La Manif Pour Tous à Paris le 28 novembre dernier.

    Si « mouvement obscène de négation de la modernité, menaçant ainsi le droit de s'aimer » il y a, c'est assurément du côté des partisans de la GPA (Gestation Pour Autrui) qu'on peut les trouver. Comment peut-on militer pour la fabrication d'enfants sur commande, délibérément arrachés à leur mère dès la naissance ? Comment peut on considérer comme moderne le retour à l'asservissement des femmes, pour ne pas dire à l'esclavage, lorsque l'on voit fleurir des usines à bébés dans les pays pauvres. Car bien entendu, la GPA est un marché juteux qui cible les personnes aisées au détriment des plus faibles, des plus pauvres.

    Oui, M. Bartolone, la GPA « menace le droit de s'aimer » parce que la mère et l'enfant sont volontairement séparés, parce que tout orphelin recherche son identité et, en l'occurrence, dans le cas de la GPA, ce sont ses parents d'accueil qui l'auront délibérément arraché à sa mère, souvent à coup de dizaine de milliers d'euros. Non, M. Bartolone, ce n'est ni l'amour, ni la modernité, ni l'avenir, bien au contraire.

    La Manif Pour Tous demande à Claude Bartolone des excuses suite à son grave dérapage qui faisait d'ailleurs suite à un autre lorsqu'il a évoqué « la race blanche ». La Manif Pour Tous s'attend en conséquence à ce que M. Bartolone ne recueille aucune voix des familles qu'il ne cesse de mépriser et d'insulter, au contraire de ses concurrents qui ont montré qu'ils rejoignent les Français sur ce terrain car, n'en déplaise à M. Bartolone, les Français plébiscitent la famille !

    La Manif Pour Tous a imposé la famille comme l'un des thèmes majeurs des élections. Les électeurs sont bien conscients que toute action politique impacte la famille. Aussi, La Manif Pour Tous invite tous les électeurs à consulter le site dédié www.les-regionales.fr où sont disponibles les vidéos complètes des meetings, les comptes-rendus des réunions publiques et les points clés des interventions des candidats. Le mouvement citoyen appelle tous les électeurs à s'intéresser de près aux réponses de leurs candidats sur leur vision de la responsabilité politique et de la famille et sur leurs projets pour chacune de nos régions."

GPA: ACTION DE NO MATERNITY TRAFFIC

Par Edouard in Alliance Vita

Caroline Roux revient sur la mobilisation de No Maternity Traffic


Caroline Roux, Directrice de VITA International et également porte-parole du collectif No Maternity Traffic, revient sur la mobilisation du collectif qui a eu lieu devant la CEDH le 9 décembre 2015 à Strasbourg. Le collectif a organisé une manifestation silencieuse le matin de l‘audience à la Grande Chambre de la CEDH d’une affaire de gestation pour autrui, afin de montrer la préoccupation citoyenne autour du sujet de la GPA.

 Extrait de l’intervention de Caroline Roux :

« Notre mobilisation a eu lieu à la veille du 10 décembre, journée internationale des droits de l’homme : nous dénonçons avec force que cette instance, qui devrait en être garante, a gravement failli et nous espérons qu’elle révisera son jugement en appel. »




PMA: L'ELYSEE ATTENDRAIT L'AVIS DU CCNE

Par Edouard in Alliance Vita

La PMA pour couples de femmes mise de côté par l’Elysée ?


Les Enfants d’Arc en Ciel, « Association pour les familles et futures familles LGBTparentales », publie sur son site un communiqué annonçant avoir été reçue à l’Elysée le 8 décembre par la directrice de cabinet de François Hollande. Cette association, qui milite notamment pour l’accès la procréation assistée et à la pratique de la gestation pour autrui par les couples de même sexe, conclue au sortir de ce rendez-vous que le président de la République ne prendra aucune initiative politique concernant l’ouverture de l’accès à la PMA pour les couples de femmes. D’après leur communiqué, l’Elysée attendrait l’avis du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE), précisant que, même s’il se prononce favorablement, cette question ferait l’objet de débats lors de la prochaine révision de la loi de bioéthique, comme celle-ci le prévoit.

GPA: LA CEDH REEXAMINE L'AFFAIRE PARADISO

Par Edouard in Aleteia

L’affaire Paradiso sur la « vente d’enfant par GPA » réexaminée par la CEDH

L’un des enjeux principaux de cette affaire porte sur la capacité des États européens à s’opposer à l’importation illégale d’enfant conçus et achetés à l’étranger en violation de l’ordre public national et international.

Ce matin, la Grande Chambre de la Cour européenne des droits de l’homme a tenu une audience « en appel » dans l’affaire Paradiso et Campanelli c. Italie concernant l’importation illégale en Italie d’un enfant né à Moscou d’une mère de substitution. Les commanditaires, qui n’ont aucun lien génétique avec l’enfant, ont versé 49.000 euros en contrepartie de l’enfant muni de certificats d’accouchement et de naissance les mentionnant comme parents.

Le couple reproche à l’Italie de lui avoir retiré l’enfant.

Dans un premier jugement rendu le 27 janvier 2015, la CEDH avait condamné l’Italie estimant que ce retrait portait une atteinte disproportionnée au droit à la vie privée et familiale des requérants. Comme l’avaient alors souligné les deux juges dissidents, cet arrêt réduisait à néant la liberté des États de ne pas reconnaître d’effets juridiques à la maternité de substitution, et même la légitimité du choix de l’État en ce sens. Plus encore, cet arrêt était une incitation au trafic international d’enfants ; il retirait aux Etats les moyens de s’y opposer.

Ce premier arrêt avait choqué, car il entérine la production sur commande et la vente d’un enfant. A aucun moment la Cour ne s’était interrogée sur la moralité de la GPA, sur l’origine de l’enfant, sur l’exploitation des vendeurs de gamètes et de la mère porteuse à l’origine de son existence.

lundi 7 décembre 2015

ELECTIONS REGIONALES: LMPT EN EMBUSCADE

Par Edouard in La Vie

Régionales : Un premier tour et cinq enseignements

 
Parmi les 5 enseignements de Jean Pierre Denis, le 4ème soulève l'influence de LMPT lors de ce 1er tour:

4. LMPT en embuscade

La Manif pour tous compte encore, même si cela se manifeste de façon différente selon les régions. En PACA, Marion-Maréchal Le Pen a créé la polémique et probablement capté le vote des catholiques identitaires en annonçant son intention de supprimer les subventions au Planning Familial. En Île-de-France, Nicolas Dupont-Aignan réalise un bon score après avoir tendu la main au courant familialiste. En Pays-de-Loire, Bruno Retailleau est assuré de l'emporter, ainsi que Laurent Wauquiez en Rhône-Alpes-Auvergne. Deux régions qui avaient fourni au mouvement quelques-uns de ses principaux bataillons au moment des manifestations contre le mariage pour tous. Deux candidats qui ont cultivé la proximité avec ce mouvement.

BIOETHIQUE : FORMONS-NOUS !

Par Edouard in Alliance Vita

http://www.alliancevita.org/2015/11/universite-de-la-vie-2016-une-societe-a-panser/

Université de la vie 2016 : une société à Panser !


Du lundi 11 janvier au 1e février aura lieu la 11ème édition de l’Université de la vie, le cycle de formation en bioéthique d’Alliance VITA, sur le thème : « Panser la société – Comment agir en faveur d’une culture de vie ? ». Cette formation se déroulera en visioconférence dans 113 villes, en France et dans une demi-douzaine d’autres pays.

Déjà suivie par plus de 20 000 personnes les années précédentes, l’Université de la vie 2016 s’adresse autant à ceux qui y ont déjà participé qu’aux « nouveaux arrivants ». Cette année, la formation sera centrée sur l’action. Décidé avant les évènements dramatiques du mois de novembre 2015, le thème « Panser la société » répond à de profondes attentes. Constatant à quel point notre société manque de repères vitaux, de nombreuses personnes ne veulent pas subir passivement ses errances, mais désirent agir concrètement, et se relier pour changer la donne.

Chacune des quatre soirées permettra de réfléchir aux souffrances et aux contradictions de notre société et aux solutions pour y remédier. Chacun est invité à prendre position personnellement face aux défis humanitaires, politiques et culturels à relever.

Le thème 2016 sera abordé avec l’approche spécifique d’Alliance VITA nourrie d’une part, de l’expérience de ses services d’écoute des personnes confrontées aux épreuves de début ou de fin de vie, et d’autre part, de son travail de sensibilisation du public et des décideurs. François-Xavier Pérès, Tugdual Derville, Caroline Roux, Henri de Soos, Valérie Boulanger et le docteur Xavier Mirabel partageront leurs analyses et expliciteront les convictions et les façons d’agir de l’association, avec une animation globale assurée par Blanche Streb.

vendredi 4 décembre 2015

LA REGION IDF FINANCE L'IDEOLOGIE DU GENRE !

Par Edouard in Vigi-Gender

Plusieurs millions d’euros versés par la Région Ile de France au bénéfice de l’idéologie du genre


La Région Ile de France finance le Domaine d’intérêt majeur (DIM) «Genre, Inégalités, discriminations» (GID), qui réunit depuis 2012 deux pôles: L’Institut Emilie du Châtelet (IEC), chargé du pôle Genre, et l’Alliance de recherche sur les discriminations (ARDIS), chargée du pôle Discriminations.

L’IEC travaille au « développement de la recherche et des enseignements sur les femmes, le sexe ou le genre » (18 établissements, 11 laboratoires, 200 chercheurs). Autrement dit, l’IEC est le grand organisateur des études de genre en Ile de France, qui sont en l’espèce totalement idéologiques puisque pour l’IEC : « le concept de genre pose les catégories de femmes, d’hommes, de sexe, de sexualité et les notions de féminin, de masculin, de féminité et de masculinité comme des constructions sociales et non comme des données naturelles intangibles. »

Les subventions de la Région Ile de France permettent à l’IEC de financer des thèses sur le genre, d’organiser des colloques, des manifestations « scientifiques » et des formations sur le genre.

Rappelons que la Norvège a supprimé toute les subventions à l’Institut de recherche sur les études de genre après qu’un documentaire réalisé par Harald Eia en a montré le caractère totalement idéologique. Dans ce documentaire, H. Eia a interrogé de véritables experts scientifiques, dont les études ont montré des différences innées entre les centres d’intérêt des garçons et des filles qui, si elles peuvent être renforcées ou diminuées par la culture, ne peuvent être complètement effacées.

Plutôt que de financer de véritables études scientifiques au bénéfice de l’homme, la Région Ile de France finance donc l’idéologie du genre et participe ainsi à la formation de futurs militants du genre dans la société, notamment dans les universités et à l’école (voir livret Le genre en images).

mercredi 2 décembre 2015

REGIONALES: EN CHAMPAGNE-ARDENNE-LORRAINE-ALSACE SEUL LE CANDIDAT DLF A REPONDU A LMPT !

Par Edouard

Région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine : seul le candidat DLF répond à LMPT


La Manif Pour Tous s’est invitée dans la campagne des élections régionales en organisant une série de meetings dans les nouvelles régions ou des interviews filmées des candidats, les invitant par ce biais à partager leur vision de la famille et leurs projets pour la région.

Toutes les têtes de liste, quelle que soit leur couleur politique, ont été invitées à répondre. Dans la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, seul Laurent JACOBELLI (Debout La France) a accepté de répondre :



Philippe RICHERT (LR / Modem / UDI) a fait part d’une « incompatibilité d’agenda », tandis que Sandrine BELIER (EELV) a promis une réponse écrite...
A ce jour, aucune réponse des autres candidats :

    le président sortant Jean-Pierre MASSERET (PS),
    Florian PHILIPPOT (FN),
    Patrick PERON (Front de Gauche),
    Julien WOSTYN (Lutte ouvrière),
    Jean-Georges TROUILLET (Unser Land),
    David WENTZEL (UPR).

mardi 1 décembre 2015

VEILLEURS: DES RESISTANTS DESARMANT AU MESSAGE PACIFIQUE

Par Edouard in Le Salon Beige

Les Veilleurs : un mouvement inscrit dans la durée pour crever le système


Extrait de la conclusion d'une analyse de 20 pages sur les veilleurs, trouvée sur le site de l'Observatoire socio-politique du diocèse de Fréjus-Toulon : 
 
    "Finalement le système est complètement bloqué par un plafond de verre qu'un petit rien suffirait à crever, car il ne repose sur aucune conviction veulent se convaincre les plus optimistes. Les Veilleurs sont un de ces petits riens. Un de ces petits battements d’aile de l’effet papillon qui se propage de proche en proche nous rappelle le philosophe Fabrice Hadjadj : « il s’agit d’agir en vérité là où nous sommes dans une exposition radicale de soi...Qu’est - ce que nous avons fait ? Nous avons vécu à fond là où nous sommes, sans fantasme, à partir de ce qui nous ait donné d’être ici et maintenant. Est - ce qu’on sera rentré dans cette radicalité ? Seul ce qui sera donné ne sera pas perdu. Alors commençons dés à présent ». Les Veilleurs seuls ne changeront ni le monde, ni la vie, par la seule alchimie du verbe. Car le pouvoir des mots a ses limites que les plus grands ont affrontés: Arthur Rimbaud abandonna la poésie à vingt ans victime de l’ingratitude du monde, pensait - il. Au contraire, les Veilleurs ne cherchent pas une célébrité rapide qui, de toute manière, leur sera refusée par les barrières médiatiques et politiques. Mais ils misent sur la durée pour accompagner la révolution des idées : ce sont des contre - révolutionnaires, des résistants désarmant au message pacifique. [...]"

Rappel pour la Marne:
  • à Chalons le lundi sur les marches de l’Hôtel de ville de 20H30 à 21H30, en alternance avec les sentinelles (devant le Palais de justice)
  • à Reims chaque mardi de 20H00 à 20H30 place Royale

lundi 30 novembre 2015

LA DERIVE LIBERTAIRE DE L'ECOLOGIE, QUI CONDUIT A DEFENDRE GPA, AVORTEMENT, RELEVE DE L'IMPOSTURE

Par Edouard in Le Figaro.fr

La sagesse de Noé contre les technocrates de la COP21

FIGAROVOX/TRIBUNE- Contre les solutions technocratiques et supranationales et l'imposture de la croissance verte, Paul Piccarreta et Eugénie Bastié prônent une écologie intégrale qui mette au cœur la reconnaissance de la finitude de l'homme.
Publicité

Paul Piccarreta est journaliste indépendant et Eugénie Bastié est journaliste au Figaro. Ils ont tous les deux lancé, avec Gaultier Bès la revue Limite, première revue d'écologie intégrale (Septembre 2015, editions du Cerf. .

Tapez «COP21» sur Google. Les sites d'EDF et de Renault arrivent en premier. «Votre entreprise s'engage pour le climat». On parle de degrés et de milliards, de fonds verts et de transition technologique. On évoque le tri des déchets et les technologies vertes, les mécanismes juridiques et financiers de contrôle. On voit Fabius jouer les «monsieur Météo» en une du Parisien magazine. Qu'est-ce que tout cela a bien à voir avec l'écologie?

La chose était pourtant claire pendant des décennies. Dès 1866, la communauté scientifique s'est appuyé sur la définition du biologiste et philosophe allemand Ernst Haeckel pour nommer l'écologie le plus rigoureusement: «Nous entendons par'écologie'la science globale des relations des organismes avec leur monde extérieur environnant dans lequel nous incluons, au sens large, toutes les conditions d'existence.». La science des relations. Il aura fallu l'expansion des «relations internationales», du libre-échange et du co-business (le troc 3.0 entre pros) pour ne plus comprendre le mot relation que sous son potentiel mercantile. Alors que l'approche techno scientifique du monde dissèque celui-ci en autant de segments, spécialités et fragments, l'approche écologique se veut une aspiration à l'unité féconde. Alors que la modernité découpe les problèmes et divise l'homme en désirs auxquels répondent autant de moyens, l'écologie se veut une reconquête de la fin, et une acceptation de la finitude. Chose prévisible, depuis une trentaine d'année, rien de profondément écologique n'a été entrepris en ce sens par les détenteurs de l'écologie officielle.
    
Alors que la modernité découpe les problèmes et divise l'homme en désirs auxquels répondent autant de moyens, l'écologie se veut une reconquête de la fin, et une acceptation de la finitude.

dimanche 29 novembre 2015

QU'EST-CE QUE LE TRANSHUMANISME?

Par Edouard in Associations Familliales Catholiques

Le transhumanisme : rêve ou catharsis ?


Le transhumanisme est un sujet qui agite de plus en plus l’opinion. Il inquiète certains, en fait rêver d’autres. Les progrès de la science nous font espérer arriver à l’immortalité dès cette terre.
Peurs irraisonnées, espoirs insensés, l’humanité oscille toujours entre les deux. Il semblerait que nous ne puissions vivre sans émotions fortes, sans terreurs qui nous permettent d’exprimer les angoisses qui nous habitent, sans l’illusion de s’imaginer pouvoir maîtriser pleinement notre vie et notre mort.

Au source du transhumanisme : l'humanisme

Dans le mot transhumanisme, il y a :
  • le préfixe trans- qui a le sens de « au-delà », « à travers » et qui marque le passage ou le changement
  • le mot humanisme qui recouvre « toute théorie ou doctrine qui prend pour fin la personne humaine et son épanouissement » (Le Petit Robert)

Le projet humaniste a été source de progrès pour l’homme, en le plaçant au sommet de la création, supérieur à tous les autres vivants, en maîtrisant la nature de plus en plus grâce à la science.
« La pensée judéo-chrétienne a démystifié la nature. Sans cesser de l’admirer pour sa splendeur et son immensité, elle ne lui a plus attribué de caractère divin. De cette manière, notre engagement envers elle est davantage mis en exergue. » (Laudato Si, N° 78)

vendredi 27 novembre 2015

GPA: LA PRESSION D'UN PERE POUR FORCER LA MERE PORTEUSE A AVORTER

Par Edouard in Le Salon Beige

GPA : enceinte de triplés, le père veut les faire avorter

Lu sur Gènéthique :
 
"Alors que  le gouverneur de New-York  Andrew Cuomo réfléchit actuellement à lever l’interdiction de la GPA en vigueur dans son Etat depuis 1993, une nouvelle affaire concernant la GPA s'étale au grand jour.
 
Il s'agit d'un conflit entre un homme et la mère porteuse californienne avec laquelle il a passé un contrat pour qu’elle porte ses enfants. Lorsque celle-ci lui a annoncé qu'elle portait des triplés, le "père" lui a "demandé" d'avorter, tout en la menaçant de ruine.
 
L'homme "commanditaire" paie en effet la mère porteuse, Melissa Cook, 33000 dollars pour une grossesse, et 6000 dollars par enfant supplémentaire. Les enfants ont été conçus par fécondation in-vitro avec le sperme du père et les ovocytes d’une donneuse de 20 ans. Trois embryons ont été implantés chez Mélissa Cook et "à la grande surprise" des médecins, tous trois se sont développés. Elle est aujourd’hui enceinte de dix-sept semaines, or la loi californienne interdit les avortements, sauf en cas de grave danger, au-delà de vingt semaines de grossesse.

LIBERTE DE CONSCIENCE DES MAIRES: L'INTERET GENERAL POURRAIT JUSTIFIER SA RESTRICTION !

Par Edouard in Alliance Vita

La liberté de conscience des maires en danger ?


Lundi 23 novembre, le Conseil d’Etat a examiné plusieurs recours contre différents textes d’application de la loi Taubira ouvrant le mariage aux couples de même sexe : un décret et un arrêté du 24 mai 2013, une circulaire Taubira du 29 mai 2013, ainsi qu’une circulaire Valls du 13 juin 2013 rappelant aux maires leurs obligations.

Cette dernière circulaire, élaborée par le ministre de l’Intérieur de l’époque et adressée aux officiers d’état-civil, visait à informer les maires refusant de célébrer l’union d’un couple de personnes de même sexe qu’ils risquaient cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende. Un recours contre cette circulaire avait été déposé par le collectif des Maires Pour l’Enfance.

Au cours de l’audience, le rapporteur public du Conseil d’Etat, Aurélie Bretonneau, a préconisé le rejet de l’ensemble des recours, y compris celui contre la Circulaire Valls, précisant qu’il peut être nécessaire de « porter atteinte à la liberté de conscience, si l’intérêt général le justifie ».

Déjà le Conseil Constitutionnel, par la voie d’une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), avait déclaré le 18 octobre 2013 que les maires ne peuvent invoquer leur liberté de conscience pour refuser de marier deux personnes du même sexe. Rappelons pourtant l’engagement du Président Hollande devant le congrès des maires de France. Dans son discours devant l’Association des maires de France, le 15 novembre 2012, il avait déclaré : « Des possibilités de délégation existent, elles peuvent être élargies, et il y a toujours la liberté de conscience. (…) La loi s’applique pour tous, dans le respect néanmoins de la liberté de conscience ».

Alliance VITA a déjà plusieurs fois exprimé son inquiétude à ce sujet. Dès juin 2013, un Plaidoyer pour la liberté de conscience des maires publié sur son site rappelait notamment : « La liberté de conscience se situe au-dessus des lois : elle n’a pas besoin d’être officiellement reconnue pour être mise en œuvre. Elle existe « en soi », indépendamment des lois humaines. Sa légitimité, c’est qu’il existe des principes fondamentaux de la vie en société qu’une simple loi contingente ne peut contredire. »

La décision du Conseil d’Etat sera connue d’ici deux à trois semaines.

mardi 24 novembre 2015

LOI TAUBIRA: REJET PROPOSE DES RECOURS DEPOSES IL Y A 2 ANS !

Par Edouard in Le Figaro.fr

Mariage pour tous : des recours devant le conseil d'État plus de deux ans après la loi Taubira


Le rapporteur public du conseil d'État a préconisé le rejet de ces recours contre plusieurs décrets d'application de la loi Taubira.

Deux ans et demi après l'adoption du mariage pour tous, plusieurs recours contre les décrets d'application de la loi Taubira du 17 mai 2013 et la circulaire Valls sur l'objection de conscience des maires ont été examinées au conseil d'État.

Lundi, le rapporteur public a demandé leur rejet, et souligné le caractère secondaire de ces recours face aux événements qui secouent la France depuis le 13 novembre. «La date a été choisie par le Conseil d'État», riposte Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous. Le mouvement s'est d'ailleurs ému dans un communiqué du délai «scandaleusement long» de l'examen de ces recours par la plus haute juridiction administrative, saisie «il y a plus de deux ans». «L'audience a été décidée au dernier moment et comme par hasard dans la foulée des attentats pour traiter de manière expéditive ces recours», s'est également émue Frigide Barjot, à la tête de l'Avenir pour tous, et présente à l'audience du Conseil d'Etat.

Une «disparition de la référence à l'altérité sexuelle»

lundi 23 novembre 2015

GENRE: PUBLICATION EN IMAGES DE VIGI-GENDER

Par Edouard in Le Salon Beige

Prendre la mesure de la propagande pro-gender dans la société

 

VigiGender publie Le Genre en images, un livret choc pour prendre la mesure de la diffusion du genre dans la société française et ailleurs, et nous permettre d'être vigilants.

GPA: REPORT DE L'EXAMEN DU PROJET AU CONSEIL DE L'EUROPE

Par Edouard in Alliance Vita

Conseil de l’Europe – GPA : report de l’examen de projet de résolution


No Maternity Traffic, dont Alliance VITA est membre, a publié un communiqué rappelant les enjeux de ce report lié à une suspicion de conflit d’intérêt du rapporteur.

« Lundi 23 novembre, la Commission des questions sociales du Conseil de l’Europe, réunie à Paris, a décidé de reporter sine die l’examen du projet de Résolution sur la gestation pour le compte d’autrui (GPA), en raison d’un potentiel manquement aux règles de déontologie de l’Assemblée parlementaire.

En cause est le choix du Rapporteur du texte, la sénatrice belge Petra De Sutter, qui, dans son activité professionnelle, pratique elle-même des Gestations Pour le compte d’Autrui (GPA). Or, le Code de Conduite des Rapporteurs de l’Assemblée Parlementaire interdit expressément aux rapporteurs d’avoir un intérêt à titre professionnel « en relation avec le sujet du rapport » (art. 1.1.1.).

La Commission des questions sociales a décidé d’enquêter sur cette situation avant de décider s’il convient « de démettre le rapporteur de ses fonctions » comme le prévoit le Code de Conduite.

No maternity traffic est satisfait de cette décision et souhaite que la suite de l’examen de ce projet de Résolution se déroule dans de meilleures conditions « de neutralité, d’impartialité et d’objectivité » conformément au Code de conduite, et comme le mérite un sujet aussi grave.

No Maternity Traffic rappelle que la gestation pour le compte d’autrui est une forme de trafic d’êtres humains, qui implique l’instrumentalisation du corps de la femme et la marchandisation de l’enfant. La seule politique humaine consiste à chercher à en interdire effectivement la pratique, tout en gérant au cas par cas les situations de fait.

La semaine dernière, No maternity traffic a adressé un courrier et un dossier à l’ensemble des membres de la Commission des questions sociales pour l’informer notamment de la Pétition qui rassemble déjà plus de 100.000 signatures. Cette pétition, qui entre dans le cadre officiel des règles du Conseil de l’Europe,  demande à cette instance de s’engager pour l’interdiction effective de la gestation pour autrui (GPA).www.nomaternitytraffic.eu »

Pour signer la pétition : www.nomaternitytraffic.eu

RETOUR DES VEILLEURS DE REIMS

Par Isabelle
Veilleurs de Reims: retour aux fondamentaux !

Notre rencontre du mardi de 20h à 20h30 place Royale à Reims reprend dés ce mardi 24 novembre 2015. Nous ne nous rassemblerons pas pour écouter des textes… mais pour être présents, et bouger;
 
Nous vous proposons pour occuper notre créneau horaire de fabriquer une ou deux banderoles supplémentaires pour faire le tour de la statue de notre bon roi. Nous avons déjà le drap blanc et les bambous; Il manque la peinture ou les feutres ou la bombe. Le veilleur qui a la première banderole peut la rapporter qu’elle serve de modèle Svp. Merci

N’oubliez pas plein de bougies des p’tites des grandes des fausses avec plies, des vraies avec de la cire….
nous chanterons…

Nous veillerons et éveillerons sans causerie… un concept (le terme est certainement impropre) à travailler la « veilleurattidude" ou la meilleure-attitide -à- avoir...

dimanche 22 novembre 2015

ALERTE GPA AU CONSEIL DE L'EUROPE !

Par Edouard in Alliance Vita


Alerte : mobilisation urgente contre la GPA au Conseil de l’Europe


L’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe s’est saisie en juillet 2014 d’une proposition de Résolution (Doc. 13562) portant sur les « Droits de l’homme et les questions éthiques liées à la gestation pour autrui ».

Un pré-rapport et une proposition de résolution seront présentés au vote des membres de la commission des questions sociales lundi 23 novembre à Paris. La Résolution – dont le contenu est encore confidentiel – devrait être soumise au vote définitif de l’Assemblée plénière début janvier 2016, à Strasbourg.

No Maternity Traffic, dont Alliance VITA est un membre actif, alerte sur les dangers de ce rapport et demande aux députés du Conseil de l’Europe de s’opposer fermement à une tentative d’imposer la libéralisation de la GPA en Europe.

Alliance VITA invite à signer et faire signer la pétition européenne de No Maternity Traffic, qui rassemble déjà 95 000 signataires, pour demander l’interdiction universelle de la gestation pour autrui. Chaque signature compte pour peser devant le Conseil de l’Europe qui doit statuer sur ce rapport début 2016.   Pour signer, cliquez ici.


Communiqué de presse : ALERTE : GPA au conseil de l’Europe !

RASSEMBLEMENT DES SENTINELLES DE CHALONS

Par David
Les sentinelles de Châlons se rassembleront le 23 novembre

Comme nous l'avons déjà fait 5 fois en 2014, ainsi que les lundis 12 janvier, 23 février, 30 mars, 11 mai, 1er et 29 juin, 24 août, 21 septembre et 19 octobre 2015, nous nous retrouverons en tant que Sentinelles, ce lundi 23 novembre, face au Palais de Justice de Châlons, à partir de 18h00 et jusqu'à 19h30.

Ces horaires assez larges vous permettrons d'arriver à l'heure qui vous arrange, même si vous ne restez qu'un quart-d'heure. Nous manifesterons ainsi notre solidarité avec les familles des victimes frappées par les horribles attentats de Paris. 

 Mais nous serons aussi là pour faire comprendre à nos pseudo-gouvernants que nous ne sommes pas dupes quant à leurs responsabilités dans le chaos qui menace notre patrie :


Nous nous retrouverons donc ce lundi 23 novembre, pour une heure et demi de silence, sans textes lus ni chants. Néanmoins, vous pouvez apporter de quoi lire silencieusement.

UNE SENATRICE PRO-GPA CHARGEE D'UN PROJET EUROPEEN SUR LA MATERNITE DE SUBSTITUTION

Par Edouard in Le Salon Beige

GPA : On n’est jamais mieux servi que par soi-même !


Lundi prochain, le 23 novembre, la Commission des questions sociales et de la santé du Conseil de l’Europe examinera le texte d’un projet de Résolution et de recommandation sur la maternité de substitution.
La rédaction de ce texte a été confiée à Petra De Sutter, une sénatrice belge (non élu), spécialiste en médecine reproductive, transsexuelle, et qui pratique des GPA dans son activité professionnelle.
Petra De Sutter reconnaît avoir parmi ses clients des célibataires et des couples étrangers, leur permettant ainsi de contourner les lois nationales interdisant la GPA.
Inutile de préciser que ce texte – qui demeure confidentiel - s’annonce très favorable à la GPA.

La FAFCE a réagi dans un communiqué

lundi 16 novembre 2015

PAS DE RASSEMBLEMENT A REIMS POUR LES VEILLEURS CE 17 NOVEMBRE

Par Eric

Veilleurs de REIMS: rassemblement reporté

En raison des attentats qui ont endeuillés notre pays ce vendredi 13 novembre, et pour la sécurité de tous, les Veilleurs de Reims sont appelés exceptionnellement à ne pas se rassembler sur la place Royale ce mardi 17 novembre. 
Résistants dans l'âme, nous réfléchissons à d'autres modes d’expression pour maintenir éveillés pendant ces heures sombres les esprits tentés par l'abandon, le découragement, la facilité, l'angoisse... Mais dans tous les cas,
Inlassablement, Nous ne lâcherons rien!

dimanche 15 novembre 2015

GPA: LA GPA PROVOQUE CE QUE L'ADOPTION TEND A REPARER !

Par Edouard in Juristes pour l'Enfance

GPA : revoilà le refus de transcription !

 
Communiqué du 13 octobre 2015

 
La cour d’appel de Rennes refuse la transcription des actes de naissance d’enfants nés de la GPA à l’étranger, car ces actes, qui désignent comme parents les époux français, ne sont pas conformes à la réalité puisque la femme désignée comme mère n’a pas accouché de l’enfant.

La Cour de cassation, le 3 juillet dernier, a autorisé la transcription d’actes de naissance étrangers d’enfants nés de la GPA désignant comme parents l’homme ayant fourni les gamètes pour la conception de l’enfant et la femme ayant mis l’enfant au monde, la mère porteuse.

Il restait encore à préciser le sort des actes de naissance désignant comme mère la femme française ayant reçu l’enfant de la mère porteuse. L’occasion en est donnée à la cour d’appel dans ces deux décisions, par lesquelles elle confirme les refus de transcription opposés par le tribunal.

Les juges de Rennes tirent les conséquences des décisions du 3 juillet, selon lesquelles il ne faudrait plus tenir compte du recours à la gestation pour autrui et que seule compte la conformité à la réalité de l’acte de naissance.

L’évolution jurisprudentielle à laquelle nous assistons, depuis la condamnation de la France par la Cour européenne des droits de l’homme le 26 juin 2014, a conduit à mettre de côté tous les principes fondamentaux du droit français en cause, l’indisponibilité et la non patrimonialité du corps humain notamment, et à fermer les yeux sur la fraude à la loi, le tout au nom de l’intérêt de l’enfant à voir son acte de naissance transcrit.
 
L’hypocrisie apparaît désormais au grand jour, puisque cette jurisprudence irresponsable débouche sur la transcription de la moitié seulement des actes de naissance : transcrits lorsque la femme désignée comme mère est la mère porteuse, non transcrits lorsque la femme désignée comme mère est la mère d’intention.
 

GENRE: LE SEXE NEUTRE EST UN LEURRE

Par Edouard in CPDH

Reconnaissance du “sexe neutre” : la brèche dans la distinction masculin féminin dans laquelle les tenants de la théorie du genre risquent de se ruer


Récemment reconnue devant les tribunaux, la notion de sexe neutre interroge. Tant au niveau de l'individu que de la société, ce "sexe neutre" peut avoir de très lourdes conséquences.

Quelles sont les implications de la reconnaissance du "sexe neutre" sur la construction de la personnalité d’un individu ?

Michelle Boiron : Il serait intéressant de pouvoir reposer la question à Coluche qui il y a plus de 30 ans à la question « Quel sexe ? » répondait : « ENORME ».

Quand on connait les mécanismes du déclenchement du rire dans notre cerveau, on peut comprendre l’hilarité qu’a déclenchée cette réponse!  Les dérives culturelles de la société ne prêtent plus à rire.  Le sujet est de taille. Et la virilité questionnée.

EUTHANASIE: QU'EN EST-IL DU SOIGNANT?

Par Edouard in Atlantico
Euthanasie : pourquoi exiger d'un soignant un tel acte de mort est une forme de "prise d'otage" fondée sur un présupposé discutable


Face à la fin de vie d’un proche, nous sommes souvent démunis et déstabilisés. Au choc émotionnel s’ajoutent des questions angoissantes. Faut-il continuer les traitements au risque d’une obstination déraisonnable ? Convient-il de privilégier la qualité de vie à la quantité de survie ? Extrait de "Face à la fin de vie d'un proche", de Bernard-Marie Dupont, François Bourin éditeur (2/2).
 
Deuxième point : le soignant, à qui l’on demande d’être le bras armé de l’acte d’euthanasie, n’est-il que cela ? Ne peut-il être que cela, un simple instrument ? C’est la question de la liberté individuelle et de la conscience, tant personnelle que professionnelle, du soignant.
 
Comment être absolument certain de l’objectivité de la demande du patient ? Cette question terriblement angoissante est au coeur de toute relation thérapeutique. Si l’individu montre, visuellement, des éléments de la pathologie dont il souffre (et la médecine contemporaine est ce spectacle télévisuel que nous connaissons), tout n’est pas nécessairement visible. Si Michel Foucault, dans Naissance de la clinique, a bien établi le lien automatique qui s’instaure trop rapidement entre le voir et le savoir, peut-on pour autant affirmer qu’il est possible de dissocier les éléments objectifs d’une demande (de soin, de mort) de ses déterminants subjectifs qui la contaminent ?

mercredi 11 novembre 2015

PMA: ENFANT A LA CARTE OU ENFANT MEDICAMENT

Par Edouard in Le Salon Beige

La PMA pour fabriquer des enfants à la carte

Jean-François Mattei ancien ministre de la santé, professeur de médecine et généticien, justifie le recours à la PMA, qui permet de fabriquer des enfants dans des éprouvettes mais met quand même en garde contre les dérives des techniques de procréation artificielle, qui conduiraient à la naissance « d’enfants à la carte ». Ces techniques peuvent devenir « problématiques lorsque l’homme se prend pour Dieu », lorsque l’homme « ne se pose aucune limite et commence à manipuler le vivant ». 

Il considère que le risque est grand « d’encourager des enfants à la carte », ce qui serait problématique car les enfants ne seraient plus « le fruit du hasard » et « chacun serait enclin à demander des comptes » s’ils ne répondaient pas aux attentes formulées avant leur conception. Il prend les exemples de « l’enfant-médicament » et des enfants nés d’un don de sperme anonyme qui ne sont pas libres : l’un est « obligé de se soumettre, toute sa vie, à des ponctions de moelle pour un aîné », tandis que l’autre demande à connaître ses origines.

Il oublie simplement qu'actuellement, même sans PMA, l'enfant à carte existe déjà puisque 96% de ceux qui portent la trisomie 21 sont éliminés avant leur naissance.

lundi 9 novembre 2015

REGIONALES: LE MODEM S'INSURGE CONTRE LMPT

Par Edouard in Le Salon Beige

La Manif pour tous va à l’encontre de valeurs défendues par le MoDem


Les membres du conseil départemental du MoDem Isère s’indignent contre Laurent Wauquiez, candidat tête de listre Les Républicains-MoDem-UDI à la région Auvergne-Rhône Alpes, en raison de sa présence à la réunion de la Manif pour tous, lundi 2 novembre :

"Alors que la liste des Républicains se dessine, l’accord de co-gérance entre Les Républicains et le MoDem, négocié par Patrick Mignola, chef de file régional, n’est pas respecté :
 
  • Sur les engagements pris en matière de positionnement politique, ainsi la présence de M. Wauquiez à la réunion de la Manif pour tous lundi soir à Lyon va à l’encontre de valeurs défendues par le MoDem.
  • Ensuite sur la représentativité du MoDem au niveau des instances régionales, puisque la présence de notre mouvement est mise à mal dans plusieurs départements dont l’Isère.

REGIONALES: EN IDF VALERIE PECRESSE SE PREND LES PIEDS DANS LE TAPIS

Par Edouard in Metronews

Qu'a choisi Valérie ? Pécresse épinglée sur le mariage pour tous


ELECTIONS – La tête de liste "Les Républicains" pour les régionales en Ile-de-France est attaquée ce lundi par la gauche pour avoir intégré sur ses listes des opposants notoires au mariage pour tous. Faisant régner une certaine confusion quant à son avis sur le sujet...

Entre 2012 et 2014, Valérie Pécresse a changé d'avis quant à la loi Taubira ouvrant le mariage aux couples homosexuels.

Qu'a choisi Valérie ? Alors que la campagne pour les régionales bat son plein assez durement entre Les Républicains et le Parti socialiste en Ile-de-France, le revirement de la tête de liste LR Valérie Pécresse sur la question du mariage pour tous resurgit ce lundi sur les réseaux sociaux.

Vidéo à l'appui, la gauche francilienne prend un malin plaisir à rappeler que celle qui a voté contre la loi Taubira envisageait, dans une interview sur LCI le 5 novembre 2012, de "démarier les couples" homosexuels quand la droite reviendrait au pouvoir. "Non Valérie Pécresse vous ne réussirez pas a me démarier de l'homme que j'aime", dramatise ce lundi sur Twitter Luc Carvounas, porte-parole de son adversaire socialiste aux régionales Claude Bartolone. Le mariage n'est pourtant pas une compétence régionale... Mais "c'est très utile de mettre en perspective sa position d'alors avec forte présence LaManifPourTous sur ses listes", se justifie de son côté le sénateur de Paris David Assouline.

Des anti-mariage pour tous sur les listes LR en Ile-de-France

Si cette vidéo ressort, c'est en effet surtout pour mettre en valeur l’acoquinement de la candidate LR avec des opposants notoires au mariage pour tous. "Ça explique le recrutement LMPT sur sa liste", estime ainsi la députée écologiste de Paris Cécile Duflot. Y figurent notamment le coordinateur de La Manif pour tous (LMPT) pour les Yvelines Nicolas Tardy-Joubert (en 16e position), le président délégué du Parti chrétien-démocrate (PCD) de Christine Boutin Franck Margain (n°15 à Paris) et le conseiller municipal PCD de Saint-Cloud Jean-Christophe Pierson (n°29 dans les Hauts-de-Seine).

GENRE: SUBTILITES DE LANGAGE

Par Edouard in Enseignants pour l'Enfance

Genre et vocabulaire : le masculin et le féminin

Le genre grammatical masculin exerce certainement un impérialisme insupportable, puisqu’on nous le dit.
Un doute nous vient pourtant lorsqu’on considère les mots courants :
- un vélo - une bicyclette
- le ballet - la danse
- la représentation - le spectacle
- la soupe - le bouillon

Le masculin exprimerait-il cependant la force et le féminin, la faiblesse ?
- Le plat - l’assiette
- le donjon - la tour
- le drap de bain - la serviette de toilette
semblent correspondre à cette image.

Mais
- le ruisseau - la rivière
- le village - la ville
- le pinceau - la brosse
mettent à mal le cliché...

Espérance

HCEFH: COMMUNICATION SANS STEREOTYPE DE GENRE !

Par Edouard in Boulevard Voltaire

Stéréotypes de sexe : luttez, c’est pour « l’égalité »


Avec l’appui du ministère des Affaires sociales et de la Santé, le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes a encore sévi : ce 5 novembre 2015 était lancé le guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe. Son objectif ? Proposer des modifications de la langue française, jugée profondément inégalitaire, en soumettant certaines terminologies en faveur des femmes, trop souvent « discriminées » par un vocable « masculiniste ».

Avec dix recommandations aussi désuètes que fallacieuses, le guide poursuit une bataille menée par les associations égalitaristes depuis de longues années : suppression des expressions ancestrales (« bon père de famille », « chef de famille »), imposition du féminin dans toutes les communications publiques, remplacement de l’expression « droits de l’homme » par « droits humains ». Mesures éloquentes qui, à n’en pas douter, vont mettre un terme définitif à l’anathème lancé à l’encontre des femmes (sic). Engoncées dans une lutte militante, les initiatrices de cette nouvelle « Pravda » ne semblent jamais souligner le côté éminemment inégalitaire de leurs propos, excluant les hommes des plates-formes partenaires de l’opération 1.

Le sujet pourrait relever de la comédie burlesque, tant le racolage est grossier. Pourtant, la diffusion à grande échelle de cette « grammaire progressiste », qui s’opérera au sein des collectivités territoriales, des institutions culturelles, des universités et des écoles primaires, ne prête pas à rire. Ratifiant une charte prenant l’engagement de « reconnaître et prévenir la lutte contre les stéréotypes, d’adopter le guide et le diffuser, de faire appel à la prestation extérieure », des organismes publics influents (CNAM, université de Nanterre, ONISEP, CNFPT) ont promis de faire suivre ces directives au sein de leurs institutions. Et les médias, aux ordres, répondent présents à cet appel : France Info s’est ainsi engagée à s’associer à l’entreprise…

REGIONALES: ENTRETIEN AVEC LUDOVINE DE LA ROCHERE

Par Edouard in Boulevard Voltaire

"Ce n'est pas l’État qui va donner de l'amour... c'est la famille!"


À l’approche des élections régionales, La Manif pour tous investit la campagne et demande des comptes aux candidats : leurs priorités, leurs critères de discernement dans l’action politique, les projets en matière de politique familiale, etc.
La présidente de La Manif pour tous, Ludovine de La Rochère, s’en explique au micro de Charlotte d’Ornellas.



mercredi 4 novembre 2015

GPA : POURTANT PARTIELLEMENT ENCADREE, LES BELGES SONT DEFAVORABLES A SA PRATIQUE

Par Edouard in Alliance Vita

Sondage : la GPA n’est pas une priorité politique pour les belges

Alors que le Sénat belge s’est auto-saisi depuis quelques mois d’un rapport sur la question de la gestation pour autrui (GPA), un sondage de l’Institut Dedicated Research révèle que pour la majorité des belges cette question n’est pas une priorité politique.

Ce sondage, commandité par Action pour la Famille- Actie voor het Gezin, révèle également que 57% des personnes interrogées sont défavorables à cette pratique. Sans être strictement interdite, la gestation pour autrui est pratiquée de manière restrictive dans trois centres de procréation. Entre 150 et 200 enfants sont nés en 20 ans.

Le groupe des femmes du parti centriste CDH (Centre démocrate humaniste) a clairement exprimé son opposition à toute légalisation, il y a quelques jours, dans une tribune parue dans la Libre Belgique.

Pourtant la légalisation de la GPA n’est pas à l’ordre du jour législatif en Belgique. Depuis la dernière réforme de l’Etat (2012), le Sénat n’a plus de pouvoir d’initiative législative : ce rapport parait être une forme de pression vers la Chambre des représentants.


EUTHANASIE: L'EXEMPLE BELGE NOUS MONTRE LES DERIVES INELUCTABLES

Par Edouard in Le Salon Beige

Tugdual Derville : "il y a 42% d'euthanasies clandestines en Belgique"

Un des grands sujets du jour est ce scandale en Belgique déclenché par l'euthanasie illégale d'une femme âgée au seul motif qu'elle en avait "marre" de vivre. 36 minutes d'un débat auquel participait Tugdual Derville sur Europe 1. Les auditeurs interrogés prononcent sans cesse le mot "solitude" : l'une des causes majeures des demandes d'euthanasie pour Tugdual Derville. On ne peut s'empêcher de constater que dès que l'euthanasie est légalisée dans un pays, les dérives sont immédiates, et que la loi n'empêche nullement les euthanasies clandestines.